Navigation du forum
Vous devez vous identifier pour créer des messages et des sujets.

Réflexions sur Muto [Laurent]

(Extraits des notes éparses de Lucius) "... Le Bjornaer a une hypothèse intéressante avec son approche sur le Muto. Il pense que c'est la "Technique vraie" en quelque sorte, que les autres Techniques ne sont que des dérivées ou des faux-semblants. Son approche est curieuse, mais intéressante ; c'est une application de la théorie sphériste à la dimension des Techniques. Ce n'est pas dénué de sens... Les sphéristes estiment que Bonisagus, dans son souci de transversalité et d'union des différentes magies, a trop conservé de divisions, notamment au sein des Formes. L'exemple le plus probant est sans doute l'élémentalisme qui montre l'existence de liens entre les quatre Formes élémentaires qui peuvent être étudiées et maîtrisées comme une seule. En appliquant la même réflexion aux Techniques, n'est-il pas envisageable que le découpage en cinq ne soit pas... Insatisfaisant ? En pratique, l'exercice du Perdo ou du Rego aux Formes n'applique-t-il pas un changement (Muto) à leur état. Joan va plus loin dans son hypothèse puisqu'il estime que Creo n'est pas différent. Pour lui, ce qui se crée n'est que le réagencement de choses pré-existantes que nous ne voyons pas. En ce sens, ce n'est qu'une application de plus du Muto..."

(Extraits des notes éparses de Lucius)

"... Le point commun des Techniques est d'agir sur une Forme. Si quatre d'entre-elles manipulent la Forme, la cinquième Technique (Intellego) vise à observer, étudier et percevoir. Je ne vois aucun biais qui permettrait de réunir cette dernière à une Technique plus... "active".

Mais pour reprendre l'hypothèse de Joan, une "méta-Technique" Ago (J'agis) se cacherait derrière les quatre autres Techniques..."